Sri Lanka – Semaine 1 de Negombo à Sigiriya

NEGOMBO

Nous sommes arrivées à l’aéroport de Negombo, le 28.03.17 à 18h30. De là nous avons pris un taxi jusqu’à l’Aurora Budget Hostel Guesthouse. Nous sommes resté deux nuits le temps de visiter Negombo, son marché aux poissons et ses charmantes ruelles. J’ai pris mon premier tuk-tuk et qu’elle expérience de folie ce fut! Mais nous ne pouvions quitter Negombo sans profiter de la plage pour aller goûter l’eau à 29 degrés, ça change de la Bretagne ! Les plages de Negombo ne sont pas fantastiques mais ça vaut quand même le coup d’aller y jeter un oeil.

Gare de Negombo

KANDY

Le 30.03.17 nous avons pris notre premier train de Negombo jusqu’à Kandy ! Que dire? Grandiose ! Nous étions dans la seconde catégorie et les paysages étaient époustouflants. La verdure est majoritairement présente au Sri Lanka et ça m’a beaucoup plu! Des cocotiers, des bananiers, des palmiers, le dépaysement fut total! Nous sommes arrivées à Kandy vers 15h nous avons donc pu visiter la ville. Le lac est vraiment somptueux et se situe au coeur de la ville. Nous avons longé le temple de la dent mais n’y sommes pas entrées car nous trouvions son prix trop élevé 1500 LKR (8.77€), puis nous sommes allées visiter un cimetière anglais, ce moment fut vraiment génial car nous avons eu la visite d’une dizaine de macaques à toque. Malheureusement Kandy ne nous à pas transcendé nous avons donc décidé de repartir le lendemain matin direction Pinnawala.

Gare de Kandy
Gare de Kandy
Lac de Kandy
Lac de Kandy
Lac de Kandy
Lac de Kandy

 PINNAWALA

Pourquoi je vous déconseille l’orphelinat des éléphants à Pinnawala?

L’entrée à l’Orphelinat coûte 5000 LKR (29 €). Avec cette entrée vous avez accès au fameux bassin naturel où vous pouvez observer une dizaine d’éléphants se baigner mais vous avez également accès à une sorte de « parc » ou vous pourrez observer durant l’heure du repas, les soigneurs donner le biberon aux éléphanteaux. Dis comme ça cet endroit à l’air idyllique ! Et bien il ne l’ai pas du tout.

PINNAWALA
PINNAWALA

Lorsque nous sommes arrivées pour admirer les fameux éléphants en liberté dans ce bassin, nous sommes tombées sur une centaine de touriste agglutinés devant la barrière… Déjà ça nous à calmé… Ensuite nous avons été surprise de voir  5 hommes avec des battons (à crochets) postés autour de la zone de baignade. Oui vous savez, ces mêmes battons utilisés durant le phajaan. Ces hommes utilisaient donc ces battons afin de regrouper les éléphants devant les touristes pour ne pas qu’ils s’éloignent. C’est un comble de prétendre que les éléphants soient en liberté alors qu’ils n’ont pas le droit de bouger ! Le pire c’est que certains éléphants trop aventureux apparemment, sont enchaînés à des rochers mais les chaînes ne sont pas toutes visibles car elles sont sous l’eau. Ce que je n’ai également pas du tout apprécié, c’est la conduite de ces hommes. Dès qu’un éléphant s’approchait trop près de la barrière ils couraient et faisaient de grand gestes avec leur battons pour faire fuir l’éléphant, et dans le comportement de celui-ci on voyait la crainte de l’homme, l’éléphant obéit au doigt et à l’oeil. De plus nous avions un guide lors de notre visite et bizarrement quand moi et mon amie étions dégoutté de voir ce spectacle notre guide nous disait en montrant ces hommes du doigt : « bad guy, bad guy ». Ce qui veux clairement dire « mauvaise personne ». J’en conclus donc que ces hommes n’étaient pas seulement les Cornac de ces éléphants mais également peut être aussi leurs bourreaux.

Après cette désillusion nous sommes donc parties manger pour débattre de l’horrible spectacle auquel nous venions d’assister … Puis l’heure d’observer le repas des éléphanteaux arriva. Désillusion encore une fois: une centaine de personnes agglutinées autour d’une sorte de manège (comme les endroits ou l’on entraîne les chevaux à courir). Nous nous sommes frayées un chemin pour observer mais ne sommes restées que 10 minutes. Je vous explique: Vous arrivez près des barrières, là un soigneur arrive avec un éléphanteau, il prépare le biberon le fou dans la bouche du bébé puis fais le tour du manège s’arrête quelques fois pour laisser un touriste tenir le biberon pour une ou deux photos puis ainsi de suite pendant plusieurs minutes … Euuuhhhh personnellement j’ai cru me retrouver dans un zoo ou dans un cirque ! De plus selon les dires, ces éléphanteaux n’étaient pas orphelins, mais il y a un business qui s’est mit en place au Sri Lanka et dans d’autres pays d’Asie ou les organismes enlèvent les éléphanteaux à leur mère dès la naissance et les font passer pour orphelin. Il y a également les éléphants du bassin qui étaient des adultes alors pourquoi étaient-ils encore dans l’orphelinat ? Personne n’a jamais répondu à ma question …

PINNAWALA
PINNAWALA, un faux orphelinat

Selon moi (et il s’agit uniquement de mon avis personnel), je pense que Pinnawala, recueille des éléphants, les font se reproduire entre eux et ensuite attirent les touristes avec leur jolie nom d’enseigne: « Elephant Orphanage »… Ok l’Orphelinat avait peut-être une bonne réputation il y a quelques années, mais aujourd’hui il se rapproche plus d’un zoo que d’un centre d’accueil pour éléphanteaux orphelins … Donc je vous déconseille de participer à l’enrichissement de cet organisme et de payer 30€ pour assister à un spectacle aussi désolant… Mieux vaut privilégier une balade dans un parc national au moins vous verrez des éléphants sans chaînes et sans barrières, juste LIBRE et vos 30€ servirons à une cause plus juste: la sauvegarde et la protection de ces zones naturelles.

DAMBULLA

DAMBULLA
DAMBULLA

Nous sommes arrivées à Dambulla le 31 mars , cette ville est située dans le centre du Sri Lanka au nord de la région montagneuse et de Kandy, non loin de Sigiriya. A Dambulla vous pourrez apprécier le magnifique Golden Temple qui ne date que de 2001. A l’entrée du site vous admirerez un superbe Stupa en or. Le musé est surplombé d’un immense Bouddha en or également. A l’intérieur du batiment se trouvent de nombreuses peintures représentatives de bouddha ainsi que des statues de différentes représentations de bouddha selon les pays d’où elles proviennent. Vous pourrez ainsi voir des statues provenant de Thaïlande, du Myanmar, de Chine, du Japon, de Corée du sud ou encore de Singapour. Un escalier sur le côté du Golden Temple vous conduira jusqu’au fameux rock temple. Pour y arriver, vous devrez faire une petite randonnée de quelques minutes avec une vue imprenable sur tous les alentours. Arrivé au sommet vous trouverez l’entrée du temple, celle-ci coûte 1500 LKR (8.77€).

Golden temple - Dambulla
Golden temple – Dambulla
Golden temple - Dambulla
Golden temple – Dambulla
Macaques à Toque - Dambulla
Macaques à Toque – Dambulla

SIGIRIYA

Pidurangala vue sur Sigiriya
Pidurangala vue sur Sigiriya

Nous sommes parties de Dambulla dans l’après midi le 1er avril. Nous sommes arrivées à Sigiriya le dimanche dans la soirée au Nilmini Lodge. Le lendemain nous nous sommes levées tôt, avons loué deux vélos et sommes parties à la découverte du site de Sigiriya. Nous ne sommes pas montés sur le rocher du Lion de Sigiriya car nous trouvions le prix excessif, 30 USD (26€). En revanche, à quelques kilomètres se situe le rocher du Pidurangala, un rocher un peu moins haut , beaucoup moins cher 500 LKR (3€), beaucoup moins touristique et plus compliquer à escalader, mais la vue en vaut largement la chandelle ! Vous aurez une vue à 360° sur les paysages aux alentours et une vue sur le magnifique Rocher du Lion ! Nous avons fait le choix de ne pas monter sur le rocher de Sigiriya car nous avions un budget que nous voulions tenir et nous étions seulement à notre première semaine de trip.

Aujourd’hui j’en ai parlé avec beaucoup de voyageurs et ils m’ont tous dis que le rocher de Sigiriya est vraiment à voir. La vue est magnifique mais pas seulement, car sur le dessus du rocher se trouvent les vestiges d’une forteresse. Sigiriya est un site archéologique majeur! Selon les témoignages que j’ai entendu, il y a une ambiance et une énergie vraiment spéciales qui règnent en son sommet. Souhaitant réellement retourner au Sri Lanka dans les années à venir, j’irais donc visiter cette fois-ci le nord du pays que nous n’avons pas pris le temps de visiter, et je rajouterai également sur ma liste le rocher du Lion à Sigiriya car je pense vraiment que ce lieu fait partie du top des sites à visiter au Sri Lanka.

Pidurangala
Pidurangala
Le Rocher du Lion de Sigiriya
Le Rocher du Lion de Sigiriya

Nous sommes restés le dimanche soir à Sigiriya,

nous avons continué la visite des alentours le lundi matin,

puis dans l’après midi nous avons rejoins la cité d’Anuradhapura .

 

Pour tout savoir sur la demande de visa clic ici.

Pour connaître les vaccins conseillés avant un voyage au Sri Lanka c’est par .

Pour connaitre le budget moyen d’1 mois au Sri Lanka c’est par ici.

Pour savoir quoi emporter dans ton sac à dos c’est ici.

Sri Lanka semaine 2 de Anuradhapura à Trincomalee  c’est .

Sri Lanka semaine 3 de Ella à Mirrissa c’est ici.

Sri Lanka semaine 4 de Yala à l’Adam’s Peak clic .

Si cet article t’a plu n’hésite pas à le partager 😉

9 commentaires

  1. Merci pour ce reportage très complet… Nous y allons en décembre et comme vous je ne comptais pas aller dans ce sanctuaire des éléphants !!! Mettant renseigné, je sais que c est un piège ….. Vous me l avez donc confirme…. Bonne continuation à bientôt

    1. Merci beaucoup. Ton commentaire me fait très plaisir ! Oui malheureusement je ne m’étais pas assez renseigné sur le sanctuaire et j’ai été très déçue. Mise à part ça le Sri Lanka est un pays merveilleux, vous allez vous régaler ! Je vous souhaite un très bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.