Nouvelle-Zélande – Wanaka entre randonnées et farniente !

wanaka entre rando et farniente

Kia Ora !

 

Wanaka est surnommée la petite soeur de Queenstown et quand on la découvre on comprend pourquoi ! Les pieds dans l’eau, entourée de montagnes, face au merveilleux lac, Wanaka a effectivement un air de ressemblance avec sa grande soeur.

Pour arriver à Wanaka depuis Queenstown deux routes s’offrent à vous:

  • Une passant par les hauteurs de Cradrona, où vous pourrez rouler sur la crête et aux creux des montagnes.
  • Une autre plus plate mais très agréables également.

Wanaka

♥ F a r n i e n t e

Wanaka est donc surnommée la petite soeur de Queenstown car elle est plus petite et tout aussi vivante ! Avec de nombreux bars réunis sur le front de mer et dans le centre, tel que le Fitz Patrick un Irish Pub qui vous offre de nombreux concerts durant la semaine. Des restaurants pour tous les goûts: Le « Red Star burger bar » vous propose des burgers absolument délicieux. Vous pourrez en trouver au bleu et au camembert ! Mais mon préféré est le délicieux Burger Chicken Cab (15$) au poulet, avocat et brie: une merveille gustative ! Vous pourrez également goûter aux restaurants traditionnels, aux fish and chips, ou bien aux merveilles de la cuisine asiatique avec des restaurants Thaï, Coréen et Japonais.

Wanaka est une petite citée vivante et jeune. Toute la vie s’y déroule face au lac, les pieds dans l’eau à faire bronzette et profiter d’un moment de détente; ou bien dans un bar à siroter une boisson fraîche face à ce paysage de carte postale !

À Wanaka vous pourrez également découvrir les plaisirs gustatifs que vous offrira le merveilleux et très réputé glacier chocolatier Patagonia. Leurs boules de glaces sont vraiment délicieuses, vous aurez le choix de nombreux parfums, à un prix vraiment abordable ! Vous pourrez apprécier votre glace en la dégustant sur les nombreuses tables en bois mises à disposition. Abrité à l’ombre d’un majestueux Saul Pleureur face au lac, la vie à Wanaka est douce !

info: Patagonia s’est également implanté dans le centre de Queenstown face au Lac Wakatipu ! Rien de tel que de déguster une délicieuse glace artisanale face au lac bleu turquoise par un beau jour d’été !

♥ R a n d o n n é e s

Wanaka est réputée pour les nombreuses randonnées aux alentours. Mais vous avez déjà probablement entendu parler de Wanaka grâce à son très célèbre arbre solitaire. L’un des arbres les plus photographié au monde, si ce n’est LE plus photographié. Il est l’une des stars d’instagram ! Il faut bien avouer qu’il est particulièrement photogénique ce petit arbre !

l'arbre solitaire de wanaka
L’arbre solitaire de Wanaka

Je disais donc que Wanaka est réputée grâce aux nombreuses randonnées que vous pouvez effectuer aux alentours de la ville ! Vous aurez le choix sur plusieurs randonnées à la journée, des courtes ou des plus longues.

Roys Peak

La Randonnée la plus célèbre de Wanaka est la Randonnée du Roys peak ! Vous avez deux points de vue lors de cette randonnée, le premier est le plus célèbre. Il s’agit d’un point de vue absolument incroyable. Je m’étais imaginé tellement de fois me retrouver à cet endroit, c’était un rêve pour moi d’être face à ce décors surréaliste !

Roys peak
Il n’y a pas de mots pour exprimer la sensation de liberté que l’on ressent à ce moment .

Le deuxième point de vue se situe au sommet, il a une vue à 360° sur le lac Wanaka, sur la ville et les alentours: une claque visuelle phénoménale !

contemplation au roys peak
“La beauté des choses existe dans l’esprit de celui qui les contemple.” David Hume

Une vue imprenable sur la ville de Wanaka et sur le lac Wanaka

Mais le sommet ça se mérite !

Attention ! Cette randonnée est considérée comme facile. Je l’ai trouvé extrêmement difficile ! Mais je tiens à préciser que je ne suis pas sportive et que ce track était ma première vrai « longue randonnée ». J’ai donc failli y laisser un poumon et mon coeur au passage. Cette randonnée soit disant courte, (16 km allé retour) a tellement de dénivelés (1228m) que j’ai mis 4h30 pour arriver au premier point de vue. Le Roys Peak mesure quand même 1578 mètres d’altitude ce n’est pas rien. J’ai pris tout mon temps pour grimper en faisant plein de micro-pauses et deux grosses pauses. Je buvais, grignotais, mais surtout j’observais le décors incroyable qui se dessinait devant mes yeux ! Il m’a ensuite fallu 1h supplémentaire pour grimper jusqu’au sommet. Bonne nouvelle arrivé là haut vous pourrez rester autant de temps qu’il vous faudra pour récupérer au moins la moitié de votre capacité respiratoire ^^ . La descente quant à elle, se fait en 1h30, oui oui seulement. Bon je vous avoue que j’ai un peu « couru » car c’est tellement pentu qu’il est difficile de pouvoir s’arrêter ^^. Pour moi Roys Peak fut une expérience très douloureuse physiquement et psychologiquement, car il faut vraiment de la volonté pour grimper là haut. Mais ce fut extrêmement enrichissant ! Je ne m’attendais pas à vivre une telle claque émotionnelle !

  • Pour les gens qui comme moi avant d’écrire cet article, ne savent pas vraiment en quoi consiste le dénivelé [mis à part qu’il s’agit du pourcentage que tu grimpe durant une randonnée (en gros)] : je vous conseille de lire cet article qui vous explique simplement ce qu’est un dénivelé et comment le calculer. Ça se passe ici.
“Ce bien-être que nous cherchons, il nous est donné par la beauté du monde. L’observer, la contempler, c’est un principe de régénération comme l’oxygène.” Jacques Perrin
Rob Roy Glacier

Pur vous rendre au parking de la randonnée du Rob Roys Glacier, il vous faudra faire 1h de route dont 40 minutes de gravel road. La rando se mérite ! Mais la route pour y arriver est sublime, vous ne verrez pas le temps passer ! La Rob Roy track fait 10 km allé-retour. J’ai mis 4h pour la faire, mais j’étais sous la pluie tout du long. Cette randonnée offre un itinéraire plutôt facile dans un paysage montagneux spectaculaire entre forêt verdoyante, falaises abruptes, ponts suspendus, chutes d’eau et glacier. Malgré la pluie, la balade fut vraiment grandiose, alors imaginez par beau temps ! Je vous la recommande fortement !

Rob Roy track
D’un côté la cascade […]
Rob roy Glacier
[…] et de l’autre le Glacier

Diamond Lake & Rocky Mountain

Diamond lake
Le Diamond lake

Pour cette randonnée vous aurez plusieurs marches qui s’offriront à vous.

  • Une petite marche autour du diamond lake, qui dure plus ou moins 20 minutes allé-retour.
  • Une deuxième marche avec un point de vue sur le lac Wanaka, 40 minutes allé.
  • Une troisième et dernière « La Rocky Mountain » qui est plus une randonnée avec une vue imprenable sur le lac Wanaka et les montagnes environnantes, 1h30 allé.

diamond lake et rocky mountain

J’ai donc choisi de faire la fameuse Rocky Mountain, qui m’a pris 1h30 pile pour grimper, mais pour arriver au sommet, plusieurs chemins s’offrent à vous:

  • via la western track
  •  via la eastern track

western track ou eastern track

J’ai choisi la western track et je pense avoir bien fais, car pour grimper il s’agissait plus d’escalade que de marche, je pense donc qu’il est plus facile de grimper de ce côté plutôt que de descendre. Deuxièmement vous grimpez dans la forêt. Le temps passe plutôt rapidement, c’est assez rigolo d’escalader les branches et les rochers. Troisièmement le paysage spectaculaire au sommet s’offre à vous au tout dernier moment, vous laissant donc la surprise à la fin : c’était franchement sublime ! Si vous choisissez de grimper par la eastern track, le chemin est plus plat et plus tranquille et vous aurez la vue sur le lac Wanaka tout du long, laissant peu de place à un réel étonnement au sommet, j’ai préféré emprunter ce chemin pour la descente.

rocky mountain
Ascension dans la foret, la première partie était plutôt simple

Cette randonnée était vraiment superbe, elle m’a permis de découvrir un autre point de vue sur le lac Wanaka qui était absolument incroyable !

Rocky mountain
Arrivée au sommet

 

Rocky mountain
La vue sur le lac Wanaka est spectaculaire
Isthmus Peak

Je termine donc mon petit tour des randonnées à Wanaka par la très célèbre Isthmus Peak track, qui se trouve être une excellente alternative à Roys Peak lorsque cette dernière est fermée du 1er octobre au 10 novembre chaque année. Mais si vous pouvez faire les deux, je vous le conseille vivement ! L’Isthmus Peak est considérée comme encore plus compliquée que la précédente, cependant je l’ai trouvée plus facile. Cela doit être due à ma préparation psychologique, car en effet je ne m’attendais pas à souffrir autant durant Roys Peak. Hors je me suis préparée à souffrir encore plus pour l’Isthmus Peak. J’ai donc trouvé l’ascension de ce dernier plus facile. Cela est peut être aussi dû à la diversité des paysages, et peut être également au fait que j’ai commencé l’ascension à 5h30 du matin et que je sois arrivée à 9h au sommet, ce qui m’a donc permis de grimper sous des températures plutôt favorables.

Isthmus peak
Les derniers mètres sont les plus impressionnants

Lors de mon ascension du Roys Peak, j’ai commencé la marche à 7h et je suis arrivée vers 11h30 au sommet. Autant vous dire que la chaleur était écrasante ! Lorsque vous grimpez le Roys Peak vous avez la même vue du début à la fin, avec plus ou moins de hauteur et de recule pour observer ce splendide paysage. Hors, durant l’ascension de l’Isthmus Peak il n’y a qu’à la fin que vous pouvez admirer la vue au sommet qui est tout simplement époustouflante avec un panorama sur le lac Wanaka d’un côté et le lac Hawea de l’autre !

le lac Hawea
La vue sur le lac Hawea

L’Isthmus Peak track est fermée du 20 novembre au 20 décembre chaque année. Il est déconseillé de faire l’ascension durant l’hiver, à cause de la neige. L’Isthmus mesure 1385 mètres, la durée du track allé-retour est comprise entre 5h et 7h, le track fait 16km allé-retour et 953 mètres de dénivelés. J’ai mis 3h30 pour arriver au sommet et 2h30 pour redescendre, mais je suis restée 4h au sommet à admirer la vue !

Le lac Hawea
Durant toute l’ascension vous avez la vue sur Le lac Hawea

Arriver au sommet de l’Isthmus fut pour moi un grand moment de joie, j’ai tellement douté pour faire cette randonnée car le Roys Peak m’avait terriblement marqué. J’avais beaucoup souffert et je ne me voyais pas renouveler l’expérience. Pourtant je l’ai fais (je dois avoir un côté maso …) . Plus sérieusement, j’aime me challenger, me prouver que je peux y arriver. Ce voyage et ces randonnées me permettes de prendre de plus en plus confiance en moi et de travailler ma force de volonté, c’est incroyable comme j’ai pu évoluer en peu de temps. Alors si vous hésitez parce que vous n’êtes pas sportif, que vous êtes lent, et que vous n’avez pas confiance en vous, sachez que je suis une ancienne fumeuse qui déteste le sport et qui n’a pas confiance en elle non plus ! Ce n’est pas une course, personne ne vous oblige à être rapide ! Et puis qu’il est bon de prendre son temps face à un tel spectacle de la nature !

Donc osez et vous verrez tout le bien que cela vous procurera !

le lac wanaka
Arrivé au sommet vous découvrez le majestueux lac Wanaka

 

le lac wanaka
Plus rien ne compte à cet instant, à part le moment présent ! Vous avez réussi, vous y êtes.

 


Ces articles sont susceptibles de t’intéresser:

Qu’est-ce qu’un Working Holiday visa ou un PVT?  clic

Comment préparer son WHV en Nouvelle-Zélande? clic

Vivre à Queenstown clic

J’ai décidé de partir voyager et j’ai peur clic

Si cet article t’a plu n’hésite pas à commenter ou à partager 😉

2 commentaires

    1. Oh oui la Nouvelle-Zélande est merveilleuse ! Et comme tu dis c’est bon pour le cardio, que du positif !! Ahah 😉
      Merci beaucoup, mon appareil n’est pas terrible mais j’arrive quand même à me débrouiller =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *