Nouvelle-Zélande – L’Aōraki/Mont Cook et le centre de l’île du sud

Kia Ora !

Sur la route entre Queenstown et le Mont Cook il vous sera donné l’occasion d’observer de nombreux paysages et sites à couper le souffle. Voici donc une petite liste des endroits où vous arrêter durant votre road trip entre la belle Queenstown et le majestueux Mont Cook !

Lindiss Pass

1.Lindiss pass1

Le « Lindis Summit Lookout » se situe sur la route « Omarama – Lindis Pass road » entre Queenstown et le lac Pukaki. Cette Scenic Route est mythique. Les paysages y sont incroyables ! Sur cette route vous pourrez donc vous arrêter à de nombreux points de vues pour admirer la beauté de ces paysages atypiques !

Lindiss pass

Clay Cliffs

Clay cliffs
L’entrée du site.

Clay Cliffs se situe non loin de la petite ville d’Omarama. Il s’agit de formations rocheuses impressionnantes. Ce sont des falaises d’argile formants des pinacles acérés. L’entrée au site coûte 5$nz il s’agit d’une honesty box.

clay cliffs
Il y a une vue imprenable sur les alentours !
  • Je rappel le principe de l’honesty box: il s’agit d’une boite avec une pancarte indiquant le prix de l’entrée d’un site ou d’un produit à vendre et le commerçant ou en l’occurrence ici le DOC(département of conservation) fait confiance aux personnes qui viennent, pour être honnête et payer le prix indiqué, sans que personne ne soit obligé d’être présent pour jouer la police.
clay cliffs
Les formations d’argile

La route pour y accéder est une gravel road(route de graviers ou de terre) sur quelques kilomètres puis depuis le parking il vous faudra marcher 5-10 minutes mais vous pourrez déjà avoir un apperçu de ces géants d’argile depuis le parking.

Le lac Tekapo

3.Tekapo green

Le lac Tekapo est incroyable, j’ai eu la chance de pouvoir l’observer sous différents aspects. La première fois que j’ai admiré la beauté de ce lac c’était en Octobre. Cela faisait 2 jours que j’étais en Nouvelle-Zélande et j’avais pris un bus Christchurch – Queenstown. Durant le trajet, le bus s’était arrêté à Tekapo pour nous laisser nous dégourdir les jambes et manger un bout. J’y ai découvert un ciel blanc très hivernal avec une fine pluie et un lac d’un vert émeraude absolument sublime !

lac tekapo

La deuxième fois que j’ai vue le lac Tekapo, j’y suis passée pour aller au Mont-Cook en Janvier. Cette fois-là le temps était radieux, avec un ciel découvert et un lac d’un bleu azure vraiment sublime !

Au bord du lac se trouve « l’Eglise du Bon-Berger ». Cette église est la plus photographiée de Nouvelle-Zélande ! Pour vous y rendre il vous faudra traverser un pont pour piéton qui passe au dessus du lac. Vers les mois de Janvier Février vous aurez l’immense joie de pouvoir observer des lupins fleurir tout autour de l’église en pierre. Mais cette floraison est très rapide et ne dure que quelques jours. Vous pourrez également faire de nombreuses randonnées tout autour du lac.

lac tekapo
L’église du Bon Berger

À Tekapo vous aurez la possibilité d’observer les étoiles au Mt John Observatory qui se trouve sur une colline près du Lac. De là haut vous aurez une vue imprenable sur le lac et les environs. Vous pourrez également vous désaltérer à  « l’Astro Café » qui se situe au pied de l’observatoire. Pour vous rendre à l’observatoire vous aurez deux options:

  • 1ère option: prendre la voiture et payer le parking 8$nz.
  • 2ème option: grimper la monté à pied durant 1h

Il s’agit du meilleure endroit en Nouvelle-Zélande, sans pollution lumineuse pour observer les étoiles, la voie lacté et avoir la chance de peut-être admirer des aurores australes. Pour être averti des moments les plus probables pour observer les aurores australes je vous recommande l’application mobile « A u r o r a« .

Le lac Pukaki

lac pukaki

Le lac Pukaki d’un bleu turquoise absolument divin, est selon moi tout aussi beau que son voisin Tekapo ! Le plus incroyable avec ce lac c’est qu’il y a de nombreuses Scenic Routes autour qui vous permettent de pouvoir l’admirer sous tous les angles. Vous pourrez également vous arrêter à de nombreux points de vus pour contempler le lac avec au fond le majestueux Mt Cook. Oui car pour vous rendre au Mt Cook et la vallée de Tasman, il vous faudra longer le lac Pukaki.

L’Aōraki/Mont cook

vallée de tasman
La vallée de Tasman

L’Aōraki/Mont Cook est le plus haut sommet de Nouvelle-Zélande culminant à 3.724m d’altitude. Son nom anglais rend hommage au capitaine James Cook qui fut le premier Européen à découvrir la Nouvelle-Zélande. Le nom Maori « Aōraki » signifie « perce nuage », quand on arrive face à ce géant, on comprend mieux pourquoi les Maoris lui ont donné ce joli nom.

Mont cook
Le majestueux Mont Cook

Non loin du Mont Cook se situe le Glacier Tasman qui est le plus grand glacier du pays. De ce glacier découle le lac Tasman qui est absolument sublime !

lac tasman
Le Glacier Tasman au loin recouvert de terre, et le lac Tasman apparut suite à la fonte du glacier.

Avant d’arriver au Mont Cook vous passerez par « le village Mt Cook ». Personnellement je n’ai pas du tout apprécié ce village qui est tout simplement un attrape-touriste. Tout y est très cher, il n’y a pas de wifi gratuit, pas de distributeur de billets, pas de station essence, et seulement de très petits parkings, comparé aux nombres de visiteurs que le Mont Cook attire durant la période estivale ! Il n’y a pas non plus de i-site et aucune carte pour se repérer dans le village ! Autant vous dire que je ne m’y suis pas attardée.

Avant d’arriver au Mont Cook je vous conseille donc de prendre de l’argent liquide, de faire le plein d’essence, et de prévoir à manger et à boire pour plusieurs jours si vous souhaitez rester plusieurs nuits.

White Horse Hill Campground
White Horse Hill Campground

Si comme moi vous désirez dormir une ou plusieurs nuits sur place, il y a un camping pour véhicules autonomes et non-autonomes qui se trouve également être le point de départ de toutes les randonnées menants au Mont Cook. Le camping s’appel le « White Horse Hill Campground ».  Il y a un point Info avec une pancarte explicative, des toilettes, une cuisine. Le prix est de 13$nz /nuit pour les adultes (prévoyez de la monnaie car il s’agit d’une honesty box ou vous devrez laisser 13$nz en liquide dans une enveloppe). Ce camping est très agréable, car vous êtes entourés par la chaîne de montagnes avec une vue sur le sommet du Mont Cook.

kea point
Point de vue sur le Mueller Lake et le Mont Cook depuis Kea Point Track

De nombreuses randonnées sont à faire autour du Mont Cook pour observer les glaciers et lacs des alentours. Vous aurez peut-être la chance d’apercevoir des icebergs flottants sur ces lacs.

iceberg mont cook
Petits Icebergs flottants sur le lac Hooker face au Mont Cook

 

tasman iceberg
Un immense Iceberg flottant sur le lac Tasman

Durant mon séjour j’ai donc décidé de faire 3 tracks:

  • Le premier fut un track d’1h allé-retour: Le Kea Point Track qui offre une très belle vue sur le lac Mueller et le Mont Cook.
  • Le deuxième fut le Hooker Valley Track de 3h allé-retour. Durant cette randonnée vous devrez traverser de nombreux ponts suspendus avec des vues panoramiques sur les monts qui sont à couper le souffle, pour enfin arriver après 1h30 de marche face au lac Hooker et au merveilleux Mont Cook. Je vous conseille de faire cette randonnée tôt le matin (je suis partie à 7H) car sur le chemin du retour vers 9h-10h j’ai croisé énormément de monde. Cette randonnée étant plutôt plate, mais vraiment magnifique, il s’agit donc de celle qui attire le plus de randonneurs.
pont suspendu hooker valley
Voici un exemple de vue imprenable depuis l’un des ponts suspendus !

 

hooker valley
Le chemin de randonnée de la Hooker Valley est plutôt agréable.
  • Le troisième Track se situe en dehors du « White Horse Hill Campground ». Il vous faudra reprendre la voiture et vous diriger vers la Tasman Valley. Vous pourrez emprunter plusieurs chemins pour admirer le glacier Tasman et le lac Tasman. Je suis d’abord allée aux « Blue lakes » qui se trouvent sur le même chemin que le « Tasman Glacier View » 30 min allé-retour. Ensuite je suis allée au « Tasman Lake and River » 1h allé-retour.

 

tasman tracks

 

tasman river
La Tasman River prend sa source dans le lac Tasman et se déverse dans le lac Pukaki, où l’on peut observer un incroyable dégradé de couleur !

Si cet article t’a plu n’hésite pas à commenter ou à partager 😉

Ces articles sont susceptibles de t’intéresser:

Comment préparer son WHV en Nouvelle-Zélande? clic

Vivre à Queenstown clic

Wanaka – Entre randonnée et farniente clic

Invercargill et les Catlins clic

La West coast et Les Glaciers clic

Le Fiordland clic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.