Sri Lanka – semaine 2 de Anuradhapura à Trincomalee

Anuradhapura

Anuradhapura

Lundi 3 avril dans l’après-midi nous avons pris le bus à Sigiriya direction Anuradhapura où nous avons logé au Nature Park guesthouse. Le mardi 4 avril au matin nous nous sommes levées tôt et avons loué des vélos dans notre guesthouse (400 LKR chacune soit 2.30€) pour visiter la cité sacrée d’Anuradhapura. Nous avons donc visité le Bodhi Temple 200 LKR (1,20€).

Sri maha bodhi
Bodhi Temple
Sri maha bodhi
Sri maha bodhi

 » Selon l’histoire, le bouddha après avoir médité aurait atteint l’éveille spirituel sous un arbre appelé Bodhimanda ou Bo. Cet arbre est donc devenu un symbole particulièrement important pour les bouddhistes. Il y a une légende qui raconte qu’en 288 av. J.-C, une branche de l’arbre de la Bodhi fut apportée à Anuradhapura. Le roi du Sri Lanka, planta la bouture en grande cérémonie. Ses successeurs prirent l’habitude de répéter ce rituel tous les douze ans. Cet arbre, est protégé par une grille dorée dans le fameux Bodhi Temple. Les fidèles viennent prier devant lui. Ils font brûler des lampes d’huile de coco, présentent diverses offrandes dont des pièces de monnaie ainsi que des fleurs. »

Sri maha bodhi
Cérémonie au Bodhi temple

Nous avons eu l’honneur d’assister à une cérémonie et quelques prières dans le temple. Ensuite nous avons pu visiter plusieurs autres temples bouddhistes et hindouistes, la cité ancienne est vraiment magnifique ! Pour visiter tous les sites d’Anuradhapura il y a un pass à la journée qui coûte à peu près 4500 LKR (25€), avec ce pass vous pourrez visiter une dizaine de temples dans la cité sacrée.

Anuradhapura
Bouddha à Anuradhapura

Uppuveli

Le mercredi 5 avril nous nous sommes levées tôt pour prendre le Bus direction Trincomalee où 3h30 nous attendaient pour rejoindre notre destination. Nous sommes arrivées à 11h30 à Trincomalee mais avons décidé de reprendre un bus directement pour Uppuveli, une petite cité balnéaire qui nous a donné envie d’en découvrir un peu plus.

Uppuveli Beach

Nous sommes donc arrivées à 12h30 à Uppuveli et avons déposé nos sac à l’Alex Room Guesthouse. Après nous être installées, nous avons décidé d’aller manger en bord de mer. Nous sommes tombées par hasard sur un restaurant caché derrière des gravas au détour d’une ruelle (qui ne donnait pas envie de s’y aventurer) . Quelle ne fut pas notre surprise quand après avoir traversé l’entrée nous sommes arrivées les pieds dans le sable face à une eau d’un bleu turquoise que je n’avais encore jamais vu de ma vie… Stupéfaction ! La salle de restauration était sur la plage et notre serveur nous plaça gentiment sur une table balançoire, oui oui vous avez bien lu, nous avons mangé sur une balançoire en bois les pieds dans le sable face à l’Océan Indien: PARFAIT !

Uppuveli Beach
Uppuveli Beach

Nous sommes restés 3h dans ce cadre paradisiaque à profiter de l’instant présent et de la magie de ce moment . Puis nous avons décidé de plonger dans le décors et d’aller nous baigner dans cette eau si turquoise ! (le restaurant se situe juste à côté de l’Hotel Aqua).

Uppuveli Beach

Le soir nous sommes allées manger dans un restaurant très simple en bord de route mais où l’ambiance y était magique: le « Rasta place ». Il s’agit d’un petit street food en bord de route aux couleurs rasta et où la musique vous invite à vous asseoir pour siroter un verre ou goûter un petit plat en profitant d’un moment de détente. Manoj, le responsable de se restaurant, est très amical et vous proposera avec plaisir un échange culturel musical en vous invitant à passer certaines chansons que vous souhaiteriez écouter sur le moment. C’est ainsi qu’en sirotant une bière et en jouant aux cartes qu’avec mon amies nous avons pu écouter Yaniss Odua, Naaman ou encore Dub Inc. Un moment très agréable.

Rasta place
Rasta place

Les principales attractions d’Uppuveli et Nilaveli (un autre petit village proche) sont leurs activités aquatiques. On peut pratiquer le surf à Nilaveli et Uppuveli, le snorkelling et la plongée autour de pigeon Island, une petite île entourée de récifs coralliens au large de Nilaveli. Vous trouverez également des moniteurs de snorkelling et de plongée sur tout le long de la plage d’Uppuveli. Nous avons demandé des renseignement auprès de l’un d’eux et le prix qui en ressortait était de l’ordre de 6000 LKR (34€) par personnes pour la journée de snorkelling (il y a une bonne heure de bateau pour arriver à pigeon Island) .

Petit conseil supplémentaire, notre moniteur nous a déconseillé d’aller à Pigeon Island car trop touristique à son goût. En haute saison les touristes nagent palmes contre palmes (ça ne nous attirais pas du tout). Il nous a donc conseillé un spot sur une île un peu plus loin (je ne me souviens plus du nom). Nous étions très intéressée par sa proposition mais le prix ne rentrait pas dans notre budget, car nous avions un second plan de snorkelling beaucoup moins cher qui nous attendait dans le sud du pays (je vous en parlerai dans le prochain article). Cependant j’ai certains amis qui sont allés faire du snorkelling autour de pigeon Island début juin et qui ont été ravis de leur excursion: tortues, poissons et requins à pointe noire étaient au rendez-vous! Donc cela dépend de la période à laquelle vous décidez d’y aller, si celle-ci est touristique ou non.

Trincomalee

Trincomalee
Trincomalee

Jeudi 6 avril nous sommes allées visiter la jolie ville de Trincomalee et plus précisément le fameux Fort Frédérique, aujourd’hui contrôlé par l’armée Sri Lankaise. Le fort se situe a la pointe d’une péninsule. Pour vous y rendre, vous pourrez longer l’océan d’un bleu turquoise incroyable. A l’intérieurs de nombreux bâtiments sont interdits au public car réquisitionnés par l’armée. Vous aurez cependant l’agréable surprise de pouvoir admirer ici et là des Chitals en liberté ( une sorte de cervidé: le nom « chital » vient du sanskrit citrala voulant dire « avec des taches »).

Chitals à Trincomalee
Chitals à Trincomalee

Pour vous rendre au sommet de la falaise et profiter des deux temples qu’offre le fort, vous devrez suivre une allée ombragée par d’immenses arbres. Il vous faudra ensuite grimper pour admirer le temple de Gokana où vous profiterez d’une jolie vue sur Trincomalee et la côte. Le temple est gardé par un grand bouddha debout.

Fort frédérique
Fort frédérique
Temple de Gokana
Temple de Gokana

Au sommet de la falaise, un temple Hindouiste à la gloire de Shiva daterait du IVème siècle mais fut détruit par les colons, ça restauration date de 1952. Pour entrer dans le temple vous devrez laisser vos chaussures au gardien, cela vous coûtera seulement 20 LKR (0,11€).

Koneswaram Kovil
Koneswaram Kovil
Koneswaram Kovil
Le temple Hindouiste Koneswaram Kovil

Le Koneswaram Kovil fait parti des 5 temples historiques de Shiva érigés pour protéger l’île des catastrophes naturelles. Sur le côté du temple, vous pouvez accéder à un renfoncement à flanc de falaise il s’agit du Swami Rock. Cet endroit offre une vue imprenable sur l’océan Indien, on peut y voir des statues nichées au dessus du vide ainsi que deux arbres à souhaits. Le Swami rock serait le premier site mondial pour l’observation des baleines bleues. Les cétacés sont présents toute l’année mais on les voit plus souvent entre  février et novembre. Prenez donc le temps de vous poser et de scruter l’océan on ne sait jamais, des cachalots se montrent aussi régulièrement. Personnellement nous n’avons pas eu la chance de croiser ces magnifiques cétacés. Mais la journée fut splendide !

Swami Rock
Swami Rock

Kekirawa

Durant nos 2 jours à Uppuveli et Trincomalee nous nous sommes liées d’amitié avec le gérant du Rasta place, Manoj. celui-ci nous proposa de nous emmener découvrir sa ville natale Kekirawa dans le centre du Sri Lanka proche de Minneriya. Nous avons tout de suite accepté de changer nos plans car l’occasion était trop belle de partager des moments avec Manoj et sa famille du vendredi 7 avril au dimanche 9 avril. Il y eu de nombreuses découvertes durant ces trois jours ! Nous sommes partis en bus jusqu’à Habarana où le père de Manoj nous attendait avec une jeep. Manoj nous emmena avec la jeep jusqu’au lac Kala Wewa où nous nous sommes posés pour goûter le fameux Arrack, l’alcool local de noix de coco, absolument délicieux (le bouteille coûte en moyenne 2000 LKR soit 11€).

Lac kala wewa
Lac kala wewa

Après cette petite pause, Manoj nous emmena de l’autre côté du lac pour nous baigner, et quelle fut notre surprise lorsqu’en arrivant à l’endroit de la baignade, des familles prenaient leur bain et lavaient leur linge dans le lac. Ce moment fut très authentique et vraiment touchant. Nous nous sommes donc baignés à côté de ces familles qui ne parlaient pas anglais mais seulement cinghalais. Nous nous regardions tous , il y avait beaucoup d’émotions qui se transmettaient dans nos regards. Ce moment restera vraiment un magnifique souvenir. Manoj nous conduisit ensuite dans sa famille où nous avons passé de superbes instants.

Durant ces trois jours nous avons donc découvert la région autour de Kekirawa qui est sauvage, encore préservée du tourisme de masse. Nous n’avons pas vu un seul touriste durant ces trois jours, nous avons vécu comme des Sri Lankaises et c’était magique ! Si j’ai un conseil à vous donner, lorsque vous rencontrez un habitant dans le pays que vous visitez, n’hésitez pas à vous ouvrir et vous laisser aller a la découverte. Suivez votre instinct si vous vous sentez bien foncez et si vous vous sentez en danger n’y allez pas. En tant que voyageuses, nous n’avons pas regretté d’avoir suivi un homme au fin fond du Sri Lanka car le voyage fut beaucoup plus riche !

Le dimanche après midi nous nous sommes séparées de Manoj. Les au revoir ont été difficile, mais de nouvelles aventures nous attendaient. Nous sommes retournées à Kandy pour prendre le fameux Train Kandy-Ella.

 


Pour tout savoir sur la demande de visa c’est par ici.

Sri Lanka semaine 1: de Negombo à Sigiriya c’est par .

Sri Lanka semaine 3 de Ella à Mirrissa c’est ici

Sri Lanka semaine 4 de Yala à l’Adam’s Peak clic .

Pour connaitre le budget moyen d’1 mois au Sri Lanka c’est par ici.

Et pour savoir quoi emporter dans ton sac à dos et connaître notre itinéraire c’est ici et .

Si cet article t’a plu n’hésite pas à le partager 😉

3 commentaires

  1. Salut Mélissa !
    Je viens de lire tes différents articles sur le Sri Lanka et j’ai eu envie de te féliciter !! Tes articles sont très complets, c’est bien écrit, rien à redire 🙂
    Je pars en octobre pour un an en Asie du Sud et je commence par le Sri Lanka. Sur ton blog j’ai trouvé toutes les infos que je cherchais donc un grand merci à toi 😀
    Je te souhaite de continuer à faire de beaux voyages !
    Marianne

    1. Marianne, que répondre à cela? Tu viens de me faire le plus beau compliment que je pouvais espérer avoir ! Merci infiniment ! Si j’ai créé ce blog c’est parce que j’aime l’écriture, j’aime raconter mes voyages et m’y replonger des semaines et des fois des mois après être rentrée. Mais surtout, j’aime partager ! Et savoir que mes articles ton été d’une grande utilité pour ton futur voyage, me rend vraiment heureuse et m’encourage à continuer. Le Sri Lanka est une destination merveilleuse, le premier pays de ce périple va tout de suite te faire voyager, les gens y sont tellement adorable ! Profites en bien ! Je suivrais ton voyage !
      Et encore MERCI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *