Togo – associations, arnaques et volontourisme

Togo - associations, arnaques et volontourisme

Hey’

Alors Aujourd’hui je souhaiterai encore te parler du Togo, et oui il y a tellement de choses à faire et à découvrir dans ce pays ! Cependant je vais me pencher sur un sujet tout particulier. Je vais te parler aujourd’hui du voyage associatif mais également des arnaques fréquentes dans le milieu et enfin du Tourisme humanitaire ou volontourisme, ces deux derniers termes étant assez péjoratifs et je vous explique pourquoi.

Le Togo comme de nombreux autres pays en Afrique et en Asie, attire un nouveau mode de voyage : le voyage associatif. Dans ce genre de voyage il y a du bon et du mauvais …

association CEC togo
Un après midi dans l’association CEC Togo

Le côté négatif

 

Le volontourisme ou Tourisme Humanitaire

Certains voyages associatifs banalisent le voyage humanitaire rendant les expériences sur le terrain accessibles à des personnes sans aucune expérience. En effet cela peut être une bonne chose pour le bénévole voulant se rendre utile mais n’ayant pas de compétences dans le milieu. Cependant certains rôles (je penses surtout aux métiers de la santé) et certaines tâches importantes qui ne devraient pas être pris à la légère sont donc bâclés et délégués à des personnes non compétentes.

Si on y regarde d’un peu plus près et d’une façon un peu plus psychologique, chez certaines personnes, le volontourisme serait en faite un acte assez égoïste de la part du bénévole. Celui-ci voudrait aider, mais ferait ça avant tout pour lui-même, dans son propre intérêt (pour nourrir son Ego ayant soif de reconnaissance) au lieu de le faire de façon désintéressée.

Je me souviens avoir lu un commentaire une fois sur le groupe facebook (que j’affectionne particulièrement au passage) « we are backpackeuse ». Une jeune fille voulant faire du bénévolat ne savait pas dans quel pays aller. Elle demanda donc conseil sur le groupe facebook. Je cite approximativement sa demande : « Dans quel pays aller pour faire du bénévolat et à quelle période pour avoir beau temps? Je recherche un pays chaud avec des plages » tout ceci agrémenté de jolis émoticônes « soleil » « palmier » et « maillot de bain ». Mon sang ne fit qu’un tour ! Depuis quand fait on du bénévolat pour se la couler douce sur la plage ? Le bénévolat ou volontariat ne sont pas des vacances loin de là, c’est un don de soi et de ses capacités pour une cause nécessiteuse … On ne choisit pas un bénévolat par rapport à la beauté des paysages non ! En revanche rien n’empêche effectivement de pouvoir profiter d’un peu de repos bien mérité si une plage se situe aux alentours, mais ceci n’est qu’un simple bonus.

Bref un voyage humanitaire ou associatif ne doit pas être pris à la légère, le but est que des professionnels de la santé et du développement viennent en aide à des populations en crise. Soit pour soigner soit pour aider les gens à devenir autonome (contrairement à certaines associations qui viennent en aide à des populations mais les rendant dépendantes de leurs services je pense notamment à certaines associations connues du grand publique malheureusement.).

Aujourd’hui il y a de nombreuses agences se faisant du profit sur le dos du bénévolat. Ces agences ont trouvé le bon filon puisque cette nouvelle façon de voyager pèserait chaque année plus de 2 milliards d’euros. De l’argent qui n’est donc reversé à aucune cause humanitaire mais qui profite à des agences qui n’en on donc aucune utilité vitale contrairement aux populations des pays victimes de cette nouvelle mode. De plus certaines de ces agences font des dons uniquement pour être déductible des impôts ! source

Si vous voulez pousser votre recherche encore plus loin je vous conseille l’article de Yohan qui est vraiment très complet: clic

Atelier Batik à l'asso CEC
Atelier Batik à l’asso CEC

Les associations à tendances frauduleuses et les arnaqueurs professionnels

Il y a des personnes mal intentionnées qui profitent du boum associatif pour créer des associations frauduleuse dans leurs propres intérêts. J’ai donc plusieurs connaissances qui sont tombées dans le piège. Il y a de nombreux arnaqueurs qui récidivent, ils créent une association, comme ce fut le cas d’Afrik’avenir. Cette association a été démantelée et rouverte de nombreuses fois. L’homme à l’origine de cet asso, demandait aux futurs bénévoles français d’envoyer une somme d’argent avant leur arrivée, ensuite il disparaissait. Il s’y connaît vraiment dans le milieu, car il n’en ai pas à sa première association frauduleuse. Il a le tact, si vous discutez vous aurez tout de suite confiance en lui. Il a réussi à faire vivre une association pendant presque 1 an en 2016. Il a été arrêté car il se servait dans la caisse, il a ensuite disparu avec l’argent de nombreux bénévoles, les sommes s’élevaient jusqu’à presque 1000€ pour certaines personnes. Et cette asso n’est qu’un exemple parmi tant d’autres …

Quelques conseils

♥ Avant de faire toutes transactions d’argent, prenez contact avec l’ambassade du pays où vous désirez faire votre stage ou votre bénévolat, pour vous renseigner sur votre future association ! Contactez également l’association « France volontaire » qui pourra vous donner quelques renseignements ! Essayez si vous le pouvez de contacter plusieurs anciens bénévoles ou stagiaires pour avoir leurs avis et leurs conseils. pensez aux groupes facebook voyageurs en Afrique etc.

association CEC togo 4
Tout le monde participe aux activités proposées par l’asso !

Le côté positif

Le voyage associatif reste en grande majorité un acte désintéressé qui a pour but de venir en aide aux populations en crises ou bien à une cause animale. Au Togo j’ai donc pu rencontrer quelques associations à but non lucratif pour la plupart créées par des togolais mais également par des Français pour favoriser un échange culturel et centré surtout sur la jeunesse togolaise et leur devenir. A ne pas confondre donc avec le tourisme équitable et solidaire.

Maintenant j’aimerai vous parler de quelques Associations que j’ai eu la chance de côtoyer de près ou de loin durant mon séjour de 3 semaines au Togo et dans lesquels vous pouvez avoir une entière confiance si vous décidez de partir faire un bénévolat dans ce pays:

CEC

CEC

L’association CEC carrefour d’échange culturel (tenu par Cyril) vous accueillera dans ses très agréables locaux. Au programme ateliers perles avec Sodick, batiks avec Lassisse, mais également cuisine, chants, danses et jeux avec les enfants. Quant à Abraham, il propose des cours de salsa tous les lundi soirs pour les bénévoles. CEC accueille de nombreux corps de métiers des animateurs, éducateurs, des orthophonistes et des ergothérapeutes (avec l’association Ergotogo) mais également des stagiaires étudiants en soins infirmiers. CEC accueille également des services civiques en contrats avec la PIHC ( Plateforme d’ Insertion par l’ Humanitaire et la Coopération ) comme ce fut le cas pour Guillaume dont les 2 missions principales étaient:

  • L’aide à l’organisation et la planification d’actions menées par CEC ( organisation Noël avec les enfants du quartier, projet latrines sur Aloekogbe…).
  • Aider à la bonne adaptation des yovos (blancs) au Togo et la bonne relation yovos/ameybos (blancs/noirs).

Régulièrement CEC organise des soirées françaises pour faire découvrir la culture aux bénévoles ameybos. Les bénévoles yovos préparent donc des plats typiques, rythmés au son de la musique française.

À chaque arrivées et départs des bénévoles, CEC organise une soirée, au programme: djembés, musiques typiquement africaines, chants en Ewé et en français. Autant vous dire que pour une arrivée vous êtes tout de suite plongé dans l’univers Africain ! Et bien sure vous devrez passer par le fameux rituel du Sodabi « pour mettre de côté votre peau de blanc le temps de votre mission et revêtir votre peau de noir » un rituel permettant de vous protéger du mauvais sors durant votre voyage (comprendre par mauvais sors : accidents de la route et paludisme) même rituel dans le sens inverse à votre soirée de départ.

Facebook

Midjo Togo

MIDJO TOGO

L’association Midjo Togo a pour objectif le développement de l’éducation des enfants togolais (animations et soutien scolaire), mais aussi la diffusion de la culture et des arts africains : coutumes, traditions et modes de vie, danses africaines, percussions, chants etc.

Midjo Togo signifie : « Allons bâtir le Togo », leur devise : « ensemble pour la culture ! »

Etiam le président de Midjo Togo vous accueillera les bras ouvert avec un large sourire, sa bonne humeur et sa bienveillance vous donneront un bon aperçu de l’hospitalité naturelle des Togolais ! Ils travaillent également avec ErgoTogo.

Facebook

AvJ TOgo

AVJ-TOGO

AVJ-Togo (Avenir de la jeunesse togolaise, pour une nouvelle génération) est une association à but non lucratif qui a pour objectifs de faire respecter le droit des enfants au Togo. Pour cela l’association met en place des actions de prévention basées sur l’animation (le jeux, le chant, la danse, le sport…). Montrez aux enfants que le développement des compétences personnelles peut être en lien avec l’apprentissage. AVJ met également en place des actions de développement des compétences personnelles des enfants (création de bracelets, de sacs, dessins, peintures, ….). Ces actions programmées se déroulent tous les samedi dans les locaux de l’association. AVJ intervient auprès des enfants dans 5 lieux : – le quartier du logement : Adidogomé à Lomé – le quartier des bénévoles locaux : Tokoin séminaire à Lomé – le centre medico-social auprès d’enfants handicapés : Adidogomé à Lomé – le village de Hahotoé à une heure de Lomé – orphelinat Marie Reine de la Paix : quartier Tokoin Casablanca à Lomé.

AVJ-TOGO asso
La joyeuse équipe d’AVJ-TOGO et les enfants de Lomé

AVJ à de nombreux projets pour l’année 2018 notamment, celui de créer une bibliothèque dans les locaux de l’association pour les enfants du quartier Adidogomé.

Propos recueillis auprès d’Elise présidente d’AVJ.

Facebook

ORA

ORA

Organisons des Récoltes pour l’Afrique: a comme objectif de rendre les populations vulnérables, autonomes financièrement par le biais de projets de développement intégré. Par exemple, cette asso a créé en juin 2017 un potager agro-écologique dans un orphelinat pour sensibiliser les enfants à la culture biologique et au respect des sols mais aussi pour leur apprendre à être autonome pour cultiver leurs propres fruits et légumes.

Cette association me parle particulièrement car elle conjugue écologie et relations humaines.

Facebook

 

Pour conclure

Je tiens à préciser que je ne suis partie au Togo avec aucune de ces associations mais que j’ai eu l’occasion d’aller à leur rencontre pour connaitre leurs objectifs et leurs projets pour les enfants de Lomé. Par la même occasion le vol Paris – Lomé par Air France, autorisait d’emmener deux gros bagages de 23 kilos je ne suis donc pas venue les mains vides et j’en ai profité pour emmener de nombreux livres, fournitures scolaires, brosses à dents et dentifrices que j’ai distribué à ces associations.

visite au village de bagbé
Journée au village de bagbé Kpedzi

Après avoir pesé le pour et le contre, je pense tout simplement qu’il y a une chose à ne pas oublier. Si vous décidez de faire du bénévolat, soyez désintéressé, faite le uniquement pour les autres. Oui vous recevrez en échange quelque chose de précieux: beaucoup d’amour et vous vous sentirez utile, mais ne faites pas ce choix dans l’unique but d’arriver à cette fin.

Je veux donner pour recevoir. Non ça ne fonctionne pas.

En revanche, je veux donner et j’accepte de recevoir. Là ça fonctionne.

 


Ces articles sont susceptibles de t’intéresser:

Togo – Budget et dépenses pour 3 semaines clic

Togo – Semaine 1: Road trip du Nord au Sud clic

Togo – La vie à Lomé clic

Tu souhaite en découvrir encore plus sur ce fascinant pays d’Afrique ?

Alors c’est là que ça se passe  –> Leptitbonheur.org

Si cet article t’a plu n’hésite pas à commenter ou à le partager 😉

2 commentaires

  1. « Pour nourrir son Ego ayant soif de reconnaissance » Tout ce paragraphe est parfaitement inutile. Quelque soit les raisons d’aider d’une personne, si on le fait sans rien demander en retour en quoi cela est-il mauvais ? Si vous voulez partir sur des réflexions philosophiques (l’égoïsme est propre à chaque être vivant!) mais cela n’empêche d’autres sentiments comme l’empathie. N’avez-vous vous-même pas écrit cet article pour montrer que vous êtes un être moral et désintéressé ? Je tiens à dire que j’aime beaucoup ce pays et que peu importe le besoin d’autosatisfaction cachée derrière l’aide qu’il reçoit, du moment qu’il garde sa liberté et sa dignité, je me réjouis plûtot de cela. Je vous prie d’essayer de revoir votre jugement et de laisser les gens faire un bien qui les satisfasse.

    1. Premièrement je n’ai pas écrit cet article « pour montrer que je suis un être moral et désintéressé » j’ai écrit cet article pour faire de la prévention auprès d’autres personnes voulant se lancer dans le bénévolat. Car oui tout n’est pas rose et réellement désintéressé dans ce milieu. Oui il y a des arnaques, oui il y a des associations qui sont mal gérées. Et non je ne pense pas que mon paragraphe soit inutile ! Je n’ai tout simplement pas voulu me pencher plus précisément et profondément sur le sujet, ne voulant pas faire trop de vagues et sachant au combien ce sujet est un sujet délicat qu’il faut aborder entièrement sans laisser aucune place au doute autour, donc oui peut être aurais-je dû me pencher plus sérieusement sur le sujet…. Mais personnellement ce paragraphe est là pour faire réfléchir, évidemment que le fait de vouloir aider est louable, je ne blâme pas le fait de vouloir aider ! Et je ne blâme personne d’ailleurs ! Je veux seulement pointer du doigt certains comportements, que certains ne remarquent même pas forcément, et moi-même en me penchant sur ce sujet j’ai pu découvrir en moi ce besoin d’autosatisfaction d’avoir « fait le bien autour », mais depuis mon regard a changé. Alors il faut bien avouer que la plupart des personnes faisant du bénévolat on une soif de nourrir leur égo en jouant le sauveur blanc, et ça il faut se l’avouer au lieu de fermer les yeux et de faire l’autruche. Mais ça ne change rien au fait que je veuille empêcher les gens de faire du bénévolat non, je veux juste qu’ils en fassent en changeant leur point de vue sur ce qu’est le bénévolat réellement : un acte désintéressé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *