J’ai décidé de partir voyager, et j’ai peur !

j'ai décidé de partir voyager et j'ai peur

Hey’

Alors aujourd’hui j’avais envie de vider mon sac !

 

Dans 8 jours je m’envolerai pour ce qui sera le plus grand voyage de ma vie (jusqu’à aujourd’hui).

Mardi 3 octobre je prendrai l’avion direction la Nouvelle-Zélande pour un PVT d’1 an.                       La nouveauté ? Je pars seule !

La nouvelle-Zélande sera mon quatrième voyage à l’étranger. Ce voyage sera mon premier aussi long et surtout mon premier en solo, je ne suis jamais partie seule avant car j’avais peur. Et vous savez quoi? Aujourd’hui plus que jamais j’ai peur !

J’ai décidé il y a deux mois de passer au delà de ma peur et d’acheter mes billets d’avion. Au début j’avais surtout beaucoup d’excitation à l’idée de partir seule et de faire des tas de nouvelles rencontres. Aujourd’hui à seulement quelques jours du grand départ, la peur est présente et le stresse est constant, mais c’est totalement normal !

Alors oui j’ai choisi de partir, oui j’ai choisi de tout quitter pour réaliser mon plus grand rêve, mais qui à dit que faire un choix était quelque chose de simple? Pour réaliser ce rêve j’ai vécu de nombreux choix extrêmement douloureux mais j’ai aussi fais beaucoup de sacrifices.

Parsons beach australie pvt
La plage de Parsons beach lors de mon premier PVT en Australie

Quand je dis à certaines personnes que j’ai peur, on me répond très souvent:

« Alors pourquoi tu pars si tu as peur? » / « Mais pourtant c’est ce que tu voulais ! »

Premièrement: Oui, c’est ce que je voulais mais laissez moi tranquille ! J’ai le droit d’avoir peur ! Deuxièmement et bien je veux dépasser cette peur et aller au delà de mes limites ! La peur nous bloque tellement … Elle nous empêche de sortir de chez nous, de s’ouvrir à l’autre, d’aller vers l’inconnu. La peur nous tétanise et nous fais nous renfermer sur nous même, la peur est notre pire ennemie ! Aujourd’hui je ne veux pas que la peur régisse ma vie, je veux être l’unique maître de mes choix et mes envies !

J’ai souvent l’impression que parce que j’ai décidé de partir et de réaliser mes rêves je n’ai donc pas le droit d’être triste de quitter mes amis et ma famille ou bien d’avoir peur à certains moments. Mais aujourd’hui je m’autorise à l’être car la peur est quelque chose d’humain et oui j’aime mes amis et ma famille et je suis triste de les quitter bien qu’heureuse de vivre mon rêve !

C’est un travail compliqué que de dépasser ses peurs, mais j’ai une bonne nouvelle ! Il existe un moyen de se surpasser petit à petit .

Depuis plusieurs années je travaille sur le dépassement de mes peurs, j’ai donc commencé par de petites expériences dans ma vie quotidienne:

  • Manger seule au restaurant ! Et bien sur sans m’échapper à travers mon écran de téléphone mais justement, assumer d’être seule et observer les gens autour de moi. Ces gens dont j’étais persuadé qu’ils m’observaient et me jugeaient alors qu’en les observant moi, j’ai remarqué que chacun d’eux faisait sa vie sans se soucier de la mienne .
  • Partir faire un road trip de 2 jours à 3h de chez mois pour visiter Brocéliande (seule).
  • Et dernièrement me rendre seule à une soirée spéciale PVT dans un bar alors que je ne connaissais PERSONNE ce qui signifiait devoir aller vers les gens et parler avec eux.
mandalay beach pvt
Mandalay beach lors de mon premier PVT en Australie

Etc etc, je peux vous dire que j’en ai eu de l’adrénaline pour dépasser mes « petites » peurs, mais à force de réussir et bien j’ai eu de la fierté, je reprend confiance et surtout j’ai de plus en plus envie d’aller plus loin, j’ai un nouveau besoin qui s’est créé. Le besoin de me challenger !

Quand on réussi à surpasser ses peurs on se sent tellement bien et beaucoup plus fort, notre corps et notre mental sont apaisés et ne demandent qu’à renouveler l’expérience ! Toujours plus loin !

Pour en revenir à mon voyage et à ma peur, je voulais simplement écrire cet article pour rassurer d’autres voyageuses (ou voyageurs, et oui les hommes aussi ont le droit d’avoir peur) étant surement dans la même situation que moi . Il est normal d’avoir peur, mais il ne faut pas que celle-ci vous empêche de faire ce que vous aimez et ce que vous désirez au plus profond de vous !

Alors voilà aujourd’hui j’ai envie de dire:

Je pars réaliser mon rêve et j’ai le droit d’avoir peur. (mais je me soigne 😉 )

 

Et vous ? quels sont vos peurs ? Avez-vous déjà essayé de les surpasser?

mandalay australie
Une fois la peur dépassée, celle-ci laisse place au bonheur- PVT Australie 2012

 


Qu’est-ce qu’un PVT ? pour le savoir clic

Si cet article t’a plu n’hésite pas à le partager 😉

3 commentaires

  1. Bonjour Mélissa,
    Je tombe par hasard sur ton article et je te remercie beaucoup (beaucoup! beaucoup!!) pour ce partage!
    C’est rigolo, je pars également en PVT mais au Canada et mon départ se fera le 4 octobre. 1er voyage solo également donc je ne peux que comprendre ce par quoi tu passes et oui effectivement la peur est là.
    L’exprimer à voix haute et à autrui permet d’une certaine manière de l’apprivoiser je trouve, on la reconnait, on en fait un peu l’état des lieux et ça permet de voir ou sont les limitations. Les avoir sur son tableaux de bord permet d’autant mieux d’avancer selon mon avis. Mais c’est vrai que le regard extérieur sur notre peur peut être… pesant. Les « Mais pourquoi tu pars alors?! » ou encore les « Mais non mais non, qu’est-ce que tu dis donc, tout va bien se passer là! » (en mode bonjour le déni, fais pas chier).
    Je suis entièrement d’accord avec toi, on a peur, on a le droit de le dire, il est important de le reconnaître parce que cela permet aussi de mieux passer par-dessus. Mais des fois, tu as des gens trop choupi qui t’entendent et t’écoutent et ouvrent le dialogue « Mais tu as peur de quoi? » et d’une question à l’autre, avec beaucoup de bienveillance, cela peut t’amener à te rendre compte qu’au final ta peur est peut-être un peu exagérée ou carrément faussée par exemple… là c’est super constructif et tu te découvres une belle force de réflexion!

    Donc, ma douce Mélissa, ton article montre une très belle capacité à te voir telle que tu es, dans ta force et ta vulnérabilité. Merci pour ce partage!
    Écoutes-toi, tu es ton meilleur guide malgré tout.
    Je te souhaite une très belle préparation pour cette dernière semaine et mes plus belles pensées sont avec toi. Très belle expérience, je t’embrasse très fort!
    Nelly.

    1. Nelly, que dire face à tant de gentillesse de ta part? Ton commentaire ne fait que compléter et renforcer mon article .
      Tu fais donc partie des heureuses élues pour le PVT canada? Félicitation ! Je n’imagine pas la joie que tu as du éprouver lors des résultats ! J’avais tenté l’aventure en 2015 mais n’avais pas été retenue. Nous partons chacune au bout du monde et oui nous avons peur . Je suis d’accord avec toi sur le fait que poser des mots sur ma peur m’aide à l’apprivoiser et à me sentir plus légère . J’ai voulu dans l’article montrer du doigt le côté négatif de l’entourage mais bien évidemment j’ai énormément de personnes qui m’encourage à partir et me soutiennent, mes parents et ma soeur en font partis, j’ai beaucoup de chance ! Encore merci Nelly d’avoir pris le temps de m’écrire, merci pour ton partage et ta bienveillance ! Je te souhaite de vivre plein de belles expériences canadiennes !

      Voyageusement, Mélissa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *