Togo – La vie à Lomé

Togo la vie à lomé

Hey’

Lomé est la capitale du Togo. Elle se situe au sud-ouest du pays et est délimitée par la frontière avec le Ghana à l’ouest et par l’océan atlantique au sud, le long du littoral du Golfe de Guinée. La ville est divisée en 5 arrondissements regroupant 69 quartiers. Il y a également 10 quartiers appelés « villes » faisant parties de l’agglomération de Lomé. Adjidogomé et djidjolé (les deux quartiers dans lesquels j’ai vécu) en font partis.

Lomé capitale du Togo

Vivre au Togo et plus particulièrement à Lomé : 

À Lomé, seul les grands axes routiers sont bitumés, les routes annexes sont en terre rouge ce qui m’a tout de suite ramené 5 ans plus tôt en Australie.  Il y a deux saisons des pluies, une importante qui se déroule de mi avril jusqu’à mi juillet (je suis arrivée en juin). Et une moins importante de début septembre à fin novembre. Les deux langues les plus courantes à Lomé sont le mina et l’ewé. La plupart des habitants parlent couramment le français et connaissent également l’anglais et l’allemand.

route en terre rouge de Lomé

 

Mon hébergement à Lomé

Durant mon séjour de 3 semaines au Togo, j’ai passé ma première semaine en road trip en mini bus à dormir à droite à gauche dans des petits villages. J’ai ensuite vécue 2 semaines à Lomé où j’avais loué une maison sur AirBnb. Je partageais le loyer avec une amie. Nous avons essayé de trouver des logements sur Booking.com en guesthouse mais les prix étaient plus élevés. Nous avons donc trouvé notre bonheur sur AirBnb pour la modique somme de 11€ par nuit, ce qui nous faisais donc 5,50€ par nuit par personne. Ce qui revient donc pour 13 nuit à Lomé à plus ou moins 71€.

Mon AirBnb

"<yoastmark

"<yoastmark

"<yoastmark

Se déplacer à Lomé

Vivre à Lomé implique de devoir utiliser les transports régulièrement car c’est une très grande ville qui s’étend sur 90 km². Autant dire que pour visiter la capitale du Togo mieux vaut ne pas être piéton. Pour découvrir la plupart des quartiers et tous les endroits à ne pas louper, plusieurs moyens de transports sont à votre disposition. Le Togo ne dispose pas d’un réseau de transport publique très répandu. Il m’est arrivé de croiser un ou deux tuk-tuk ce qui m’a instantanément ramené 1 mois auparavant au Sri Lanka ! Cependant le tuk-tuk n’est pas répandu au Togo et son prix doit être relativement excessif.

♦ Les Taxis

Pour vous déplacer vous pourrez donc utiliser les taxis et les voitures de locations qui sont reconnaissables à leur plaque d’immatriculation jaune. Il vous suffira de vous mettre sur le bord de la route et de lever la main pour qu’un taxi s’arrête. Les autres véhicules ont une plaque d’immatriculation blanche.

Il n’est pas rare à Lomé de monter à l’arrière d’un taxi avec trois autres personnes ou bien même d’être deux sur le siège passager avant. Les conducteurs de taxis veulent remplir leur véhicule un maximum pour aller d’un point A à un point B. Si vous êtes pressés, il est possible que vous soyez obligé de payer une place supplémentaire pour que le conducteur accepte de vous déposer sans avoir rempli son taxi. Il est donc recommandé de ne pas être impatient lorsque vous décidez de prendre ce moyen de transport car le chauffeur peut attendre plusieurs dizaines de minutes afin de remplir le véhicule.

Taxi de Lomé
Taxi de Lomé

♦ Le Zem

Une autre solution un peu plus cher mais plus rapide et plus répandue est la moto taxi : plus communément appelée le Zem ! Pareil que pour le taxi, il vous suffira de lever la main pour arrêter un Zem. Vous pourrez ensuite convenir de l’endroit où celui-ci vous déposera.

Le Zem fais parti des expériences que j’ai adoré vivre au Togo et plus largement en Afrique. Il y en a aussi au Bénin, au Ghana, en Côte d’Ivoire etc … Avant le Togo, j’avais peur de monter à moto. Je peux vous dire qu’une expérience comme celle-ci vous soigne pour le restant de votre vie ! Monter à 3 sur un Zem, en short, tee-shirt, sans casque avec une circulation de folie ça vous soigne n’importe qu’elle phobie de la circulation !  Sur le Zem j’avais une sensation de liberté intense. Cette expérience est à vivre au moins une fois en Afrique ! Aujourd’hui faire de la moto me manque énormément, et je ne pensais pas connaitre ce manque un jour. J’ai d’ailleurs été très heureuse par la suite de pouvoir remonter sur une moto taxi lors de ma visite de Phnom Penh la capitale du Cambodge.

Le Zem à Lomé
Le Zem à Lomé
Le Zem, un moyen de transport pratique et rapide

Tourisme à Lomé, que visiter ?

À Lomé il y a plusieurs endroits “touristiques” à ne pas manquer. Le plus connu est le fameux grand marché de Lomé, qui s’étend sur de nombreuses rues aux alentours. Vous y trouverez presque tout : pagnes, tissus, perles, bijoux, et autres fabrications artisanales.

Le grand marché de Lomé
Le grand marché de Lomé coté hôtel du golf.

Tout près du marché se situe la cathédrale sacré coeur, elle fut érigée par les autorités coloniales allemandes.

La cathédrale sacré coeur de Lomé
La cathédrale sacré coeur de Lomé

Vous pourrez également arpenter les rues du village artisanal où vous découvrirez le batik, la sculpture, la gravure, la peinture ou encore le tissage.

Durant votre visite de Lomé, n’oubliez pas de visiter le monument de l’indépendance, et le palais des congrès qui abrite le musé national du Togo.

Le village artisanal Lomé

Le village artisanal Lomé

♦ Une expérience atypique : le marché aux fétiches.

Le marché aux fétiches peut être vu d’un bon oeil ou d’un mauvais oeil, faisant référence à une certaine sorcellerie. Vous pourrez y trouver des crânes d’animaux, des plumes, des peaux de bêtes et autres herbes médicinales.

Dans un autre registre vous pourrez aller admirer les plages de marcello beach à Baguida mais également Avépozo et coco beach pour observer les pêcheurs ou simplement vous reposer loin de  l’agitation de la capitale. Vous pourrez vous y baigner, mais attention ! Ne vous aventurez pas trop loin du rivage, au risque de vous faire emporter par le courant et les vagues.

♥ Sortir en soirée à Lomé

Pour sortir à Lomé, il y a plusieurs bars et boites de nuit. Je vous conseille de tester le Bercail. Il s’agit d’un bar en extérieur qui passe toutes sortes de musiques : africaine, latine et même de la variété française. Il se situe dans le quartier didjolé. Vous pourrez y manger les meilleures frites de Lomé mais également goûter de nombreux autres plats. Je vous conseille aussi le Reggae bar et le Mix bar où de formidables soirée reggae se déroulent tous les vendredi. De nombreux autres bars se situent du côté d’Adidogomé. Concernant les boites de nuit plusieurs choix s’offrent à vous: le Palace, le Get 7 et le Miami.

Le fufu bar à Lomé
Le fufu bar à Lomé

♥ Sortir manger à Lomé

Il y a de nombreux restaurants à Lomé: Le Green Field est tenu par des français vous pourrez y déguster de délicieuses pizzas. Le fufu bar est spécialisé dans le fufu au poulet ou bien sauce arachide (une merveille culinaire au Togo). Une agréable découverte fut celle du Crazy Cream, un petit glacier vraiment délicieux ! Et quel plaisir de faire une pause pour déguster une petite crème glacée aux fruits lors d’une de vos visite de la ville sous 40 degrés.

Spécialités culinaires Togolaises

Je dois vous avouer que les spécialités culinaires togolaises m’ont quelque peu surprises… Etant une addict de la nourriture Française, une amoureuse du vin et du fromage, j’ai vécu durant ces trois semaines un véritable choc culinaire. Dès le premier jour j’ai pu goûter “la bouilli” il peut s’agir d’un mélange de maïs, de mil ou d’autres céréales. L’aspect ressemble fortement à de la semoule au lait mais très liquide. Je n’ai pas franchement accroché au goût ni à la texture.

♥ Le Fufu

Maintenant je veux vous parler de mon coup de coeur appelé le fufu (prononcé foufou) . Le fufu est une pâte obtenue après avoir pilé de l’igname bouilli dans un mortier. La pâte est plus ou moins molle selon le temps passé à piler l’igname. Le fufu peut être agrémenté de plusieurs façons. Celui que j’ai préféré était accompagné de sauce arachide et de morceaux de poulets. Un délice !

Le fameux fufu au poulet sauce arachide
Le fameux fufu au poulet sauce arachide

♥ Les autres plats Togolais

Il y a de nombreux autres plats à découvrir comme “la pâte” (manioc pilé), la canne à sucre, les épis de maïs cuits à l’eau ou sur le feu, le poisson atchéké (sorte de boulgour) et la très reconnue banane plantain. Vous pourrez également retrouver des plats beaucoup moins typiques comme les spaghettis sauce tomates aux boulettes de viande, le riz, le couscous ou encore des salades.

  • *Petite précision, au Togo les plats sont autant pimentés qu’en Asie, pour les personnes sensibles, n’oubliez pas de préciser SANS piments, à moins de vouloir cracher du feu !
fufu ignam
Piler l’igname bouilli pour obtenir le fufu

♥ Les boissons Togolaises

Le Togo à également de nombreuses spécialités au niveau des boissons. Vous pourrez donc goûter au fameux et très célèbre Sodabi qui est majoritairement produit de façon artisanale. Le sodabi est obtenu par fermentation de la sève de palmier. On y infuse régulièrement des racines ou des plantes pour lui donner du goût. Vous pourrez également goûter au vin de palme et au Tchoukoutchou qui est une boisson à base de mil. Pour les amoureux de la bière vous aurez le choix entre l’Awooyo, la Lager, la Castel et la Pils. À la différence des bières françaises, les bières togolaises font 65cl et non 33cl.

castel beer
La castel

L’aéroport de Lomé :

L’aéroport de Lomé Tokoin devenu aujourd’hui: L’Aéroport International Gnassingbé Eyadema (AIGE) est un véritable carrefour des émotions, entre arrivées et départs, entre rencontres et au revoir, entre joie et tristesse. Mais dans tout ce melting pot d’émotions, il y a deux trois choses à ne pas oublier. Lorsque vous désirez accompagner l’un de vos proche à l’aéroport lors de son départ, pensez à emmener votre carte d’identité ou votre passeport. Un homme est posté à l’entrée de l’aéroport et vous demandera donc une pièce d’identité pour vous laisser entrer. Si vous oubliez de la prendre, vous risquez de vous retrouver seul dehors, alors que tous vos amis seront réunis pour dire au revoir. Il serait dommage de louper un moment comme celui-ci.

Aéroport de Lomé
Aéroport de Lomé

♥ Conclusion

La vie au Togo est très mouvementée, Lomé est tellement grande que vous n’aurez jamais assez d’un mois pour découvrir cette capitale pleine de surprises ! Je n’ai pas seulement flâné dans ses rues, mais j’ai aussi rencontré plusieurs associations centrées sur le bien être et le développement culturel des enfants dans certains quartiers de la capitale. J’en parle plus en détail dans cet article : Togo – associations, arnaques et volontourisme.


Si cet article t’a plu n’hésite pas à commenter ou à partager 🙂

Ces articles sont susceptibles de t’intéresser:

Togo – Budget et dépenses pour 3 semaines clic

Togo – Semaine 1: Road trip du Nord au Sud clic

La demande de passeport clic

2 commentaires

  1. Bonjour, le BERcail a Djidjole est ce que tu peux le situer plus precisement ?
    Merci pour le partage de ton expérience.

    1. Bonjour Eva, malheureusement c’est compliqué de situer des bâtiments au Togo car les noms de rues ne sont pas utilisés. Les zems et taxis se fient uniquement aux batîments connus des alentours pour se situer, je ne peux malheureusement pas te renseigner. Je suis désolée . En tout cas j’espère que tu passe un bon moment dans ce merveilleux pays !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.